Pour réduire la grossesse chez les adolescentes, le gouvernement kényan interdit les prières nocturnes.


Le gouvernement kenyan a interdit les prières du soir populairement connues sous le nom de “Kesha” dans le comté de Narok.

George Natembeya, Préfet du Comté de Narok

Le Préfet du comté de Narok, George Natembeya, a fait cette directive suite à l’augmentation des statistiques sur les grossesses précoces chez les adolescents scolarisés dans ce comté.

Le Préfet du comté s’exprimait lors d’une campagne d’action positive au cours de laquelle des chèques et des bourses ont été remis à des étudiants de diverses institutions. Au début du mois dernier, 17 filles de l’école secondaire Suswa Girls dans le comté de Narok ont ​​été trouvées enceintes.

C’est désormais très clair, plus de prières du soir dans cette partie du Kenya, tout contrevenant s’exposera á la rigueur de la loi. Et comme il fallait s’y attendre, la nouvelle n’a pas du tout bien été accueillie par les organisateurs des prières nocturnes. Interrogés par nos confrères journalistes Kenyans, ils  se sont refusés á commenter la nouvelle mais comptent se réorganiser.


Vous aimez ? Partagez avec vos amis

Like it? Share with your friends!

5

Pour réduire la grossesse chez les adolescentes, le gouvernement kényan interdit les prières nocturnes.

log in

reset password

Back to
log in
Choose A Format
Personality quiz
Trivia quiz
Poll
Story
List
Meme
Video
Audio
Image
Skip to content